Toutes les actus

Développer des nouvelles infrastructures de recherche de rang mondial

Infradev3 : Individual implementation and operation of ESFRI projects

Explicitement adressé aux Infrastructures de Recherche pan-européennes identifiée par la Commission Européenne comme nécessitant des moyens supplémentaires afin d’assurer la consolidation, l’élargissement et – de fait – la pérennisation de leur fonctionnement, l’appel Infradev3 a enregistré au moins deux dépôts de propositions d’ERICs dans lesquels la France est engagée.

CESSDA-SaW (CESSDA Strengthening and Widening)

La réponse portée par CESSDA, vise à répondre à la double-exigence de renforcement de l’infrastructure existante (ses membres actuels, son fonctionnement, ses services) et d’élargissement de son périmètre de couverture actuel (préparation de l’adhésion de nouveaux membres, périmètre de son catalogue de données).

SHARE-DEV3

Cette réponse proposée par l’ERIC SHARE a pour but d’élargir le nombre de pays participants à l’enquête et adhérents à l’ERIC, de faire évoluer l’architecture technique de l’enquête, d’introduire des nouveaux domaines de recherche tout en aidant la coordination centrale indispensable aux comparaisons internationales.
L’expertise française portera sur le contrôle qualité des procédures (développement du questionnaire, collecte, « Share Compendium ») en vue d’améliorer la qualité des données.

European Social Survey

La réponse de l’ESS implique uniquement les pays membres fondateurs de l’ERIC. La France n’est donc pas directement engagée dans cette réponse et la TGIR travaille avec les responsables de l’ERIC pour que des compétences françaises soient davantage associées par la suite.

Infradev9 : Virtual Research Environment

La mise a disposition et l’accès aux microdonnées confidentielles dans un cadre transnational et transdisciplinaire (projet collaboratif multinational et/ou comparatif) est éminemment complexe – tant pour les utilisateurs que pour les producteurs et diffuseurs.
Pour répondre à ces difficultés, le CASD du GENES a soumis une proposition dans le cadre de l’appel Infradev9 , dédié au développement d’environnements de recherche virtuels et de leurs services associés.
Le projet TREMA (Transnational Research Environment for Microdata Acess) se propose de construire un réseau pan-Européen d’accès sécurisés distribués aux microdonnées confidentielles (de la statistique publique, administratives, médico-
administratives ou épidémiologiques par exemple) à même de répondre aux exigences spécifiques en la matière (sécurité informatique, juridiques, financières, organisationnelles, etc.) et ce quels que soient le pays, le domaine ou la communauté de recherche concernés .
TREMA soutient également la mise en oeuvre et la gestion des outils, services et environnements virtuels de recherche nécessaires au travail collaboratif des communautés de recherche sur ces données par-delà les frontières.

Événements

29 juin 2018

Journée scientifique : Utiliser EU-SILC pour l’analyse démographique en Europe

Opportunités

Du 23 janvier 2018 au 18 février 2018

POST-DOCTORAT : Patrimoine & outils numériques à l’Université Toulouse – Jean-Jaurès

POST-DOCTORAT : Patrimoine & outils numériques à l’Université Toulouse - Jean-Jaurès   ...