Toutes les actus

Portrait : Arianna Caporali, ingénieure à l’INED

L’équipe Progedo a rencontré Arianna Caporali, chargée de la mise à disposition des enquêtes et du développement des bases de données contextuelles à l’INED, Elle travaille principalement dans le cadre de projets internationaux comme le Generations and Gender Programme (GGP). Arianna Caporali nous livre quelques mots sur son travail.

 

Bonjour Arianna, quel parcours suit-on pour arriver à votre poste ?

« Après une thèse en démographie, je me suis spécialisée dans la documentation de données pour l’analyse secondaire. J’ai obtenu mes 1ers contrats à l’Institut Max Planck de démographie situé à Rostock, sur la création d’une base de données d’enquêtes qualitatives, puis sur la base de données contextuelles de GGP. Je suis ensuite venue à l’INED pour collaborer à un projet européen et j’ai commencé à travailler dans la mise à disposition des enquêtes de GGP.»

Concrètement, que faites-vous en tant que chargée de la mise à disposition des enquêtes et du développement des bases de données contextuelles ?

« Je consacre une partie de mon temps au projet GGP pour lequel je révise les jeux de données d’enquête et les données contextuelles des pays qui participent au projet. Pour ces données d’enquête, je constitue le dictionnaire des codes dans NESSTAR en documentant les déviations de chaque pays, les valeurs spécifiques des variables, ainsi que la méthodologie générale. Le reste du temps, je travaille à d’autres projets, notamment sur des bases contextuelles : mon travail consiste en la recherche, validation, documentation et le cas échéant, la diffusion en ligne de données « macro » qui décrivent le contexte dans lequel les individus agissent. Je m’occupe également de la valorisation des projets auxquelles je contribue. J’anime par ailleurs des ateliers sur la recherche et l’accès aux données pour la démographie. »

Vous êtes passée de la recherche à l’ingénierie de la recherche : y a-t-il eu un élément déclencheur ?

« Tout s’est enchainé par effet « d’opportunité ». Pendant ma thèse, je ne connaissais pas le travail de la mise à disposition de données d’enquête et contextuelles. En commençant à travailler, j’ai compris que ça m’amusait de m’y atteler et que ce travail devait être fait. Quand ces sujets ont émergé, j’ai également compris que ça pouvait être une chance pour moi.

Si on m’avait dit, il y a dix ans, « tu feras ça », je n’y aurai jamais cru. »

 

Quelles sont les qualités à avoir pour exercer votre métier ?

« Avoir la patience de comprendre le détail, savoir écouter les chercheurs, et aussi posséder de la flexibilité d’esprit pour changer nos conceptions personnelles et interpréter leurs besoins. »

Y a-t-il une maxime qui vous guide dans votre métier ?

« « Il faut savoir s’arrêter ! » : dans mon travail, il n’y a jamais vraiment de fin, c’est sans cesse des questionnements. On part souvent du principe que tout peut s’améliorer. Seulement on ne peut pas tout faire : il est nécessaire de s’arrêter pour faire évaluer ce qu’on a déjà fait. »

Et aussi...

Generation and Gender Programme

Les données sont des ressources rares, coûteuses, souvent collectées sur fonds publics. Nombre de producteurs de ces données ont, faute d’archivage sur le long terme et de...

Données françaises

Événements

16 juin 2017

Journée R au Muséum National d’Histoire Naturelle

Dans la lignée des «semin-R», une nouvelle journée est organisée le vendredi 16 juin à 2017 à la Grande Galerie de l'Évolutiondu Muséum National de l'Histoire Naturelle autour des communautés d'utilisateurs du logiciel R.

Opportunités

1 janvier 1970

Campagne de recrutement d’ATER pour l’ANCMSP

L’ANCMSP réalise des recrutements pour les postes et demi-postes d’Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER) 2017-2018, pour la section 04.