Tous les événements

30 mai 2017
Paris

Les algorithmes d’Admission Post-Bac (APB)

La prochaine séance du séminaire ISCC/Carism « Décoder des codes » aura lieu le 30 mai de 14h à 16h à Université Panthéon-Assas Paris II sur les algorithmes d’Admission Post-Bac (APB). Comment cette procédure contribue à renforcer les inégalités sociales ou au contraire à les réduire.

Intervenant

  • Julien Grenet : chargé de recherche en économie au CNRS, professeur associé à l’École d’économie de Paris, directeur adjoint de l’Institut des politiques publiques. Il est spécialiste de l’économie de l’éducation, ses recherches portent notamment sur les politiques d’affectation des élèves et leurs effets sur la mixité sociale et scolaire.

Présentation

Les algorithmes d’Admission Post-Bac (APB)

Pour organiser l’affectation des élèves aux établissements d’enseignement (écoles élémentaires, collèges, lycées, universités), de plus en plus de pays ont recours à des procédures dites « de choix régulé ». Ces procédures centralisées s’appuient sur des algorithmes qui, à l’image du mécanisme d’acceptation différée de Gale et Shapley, visent à satisfaire au mieux les vœux d’affectation tout en tenant compte de règles de priorité pour départager les élèves lorsque la demande excède le nombre de places disponibles dans une école donnée. En France, plus d’un million de collégiens et de lycéens participent chaque année aux procédures affectation automatisées Affelnet et Admission Post-Bac.

Comment fonctionnent les algorithmes mobilisés dans le cadre de ces procédures ? Sont-ils équitables ? Constituent-ils un levier efficace pour réduire les inégalités sociale face à l’école ?

INFORMATIONS PRATIQUES

Entrée libre sur inscription à l’adresse carism@u-paris2.fr.

Lieu

Université Panthéon-Assas Paris II

salle 315, 3e étage

92, rue d’Assas

75006 Paris

HOraires

de 14h à 16h

Vie de la recherche

Portrait : Arianna Caporali, ingénieure à l’INED

L'équipe Progedo rencontre Arianna Caporali, chargée de la mise à disposition des enquêtes et du développement des bases de données contextuelles à l’INED. Elle travaille notamment sur GGP.

Opportunités

9 mai 2019

INGENIEUR-E D’ÉTUDES EN TRAITEMENT ET ANALYSE DE DONNÉES EN SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

Poste à pourvoir le 1er septembre 2019 Localisation du poste, France, Ile-de-France, Haut de Seine (92) CDD : durée 1 an...