Tous les événements

19 mai 2017
Paris

« Do you really trust your own results? » les données à l’épreuve de la statistique bayésienne

La prochaine séance du séminaire d’analyse des Structures et des Processus Sociaux (SPS) portera sur les données en SHS à l’épreuve de la statistique bayésienne. Elle aura lieu vendredi 19 mai de 17h à 19h à la Maison de la Recherche.

INTERVENTION

Hannes Kröger, chercheur associé à DIW Berlin (Deutsches Institut für Wirtschaftsforschung). Il interviendra (en anglais) sur le thème suivant :

« Do you really trust your own results? Using Bayesian statistics as framework for a comprehensive quantitative appraisal of biais and uncertainty in social sciences »

Mot de l’intervenant

« In this presentation I will argue that we can use Bayesian approaches to statistics to communicate and quantify uncertainty about our results more adequately. While in the dominant Frequentist approach data are seen as random, Bayesian framework of statistics takes the data as fixed which they are in practice in social science applications of secondary data analyses. The switch of framework further allows us make probability statements about the effects of interest in terms of degrees of support instead of relying on cut-off criterion like statistical significance. Bayesian statistics is also the more natural framework for integrating sensitivity analyses, combing research results in meta-analysis, and developing hypotheses in social sciences that are not only simple hypotheses in the sense of “A exists or does not exist”. Instead we can either propose orderings like “A>B>C” or makes statements about the effect size in terms of order of magnitude and directly test these hypotheses. Bayesian statistics that provide a framework in which the statements about uncertainty are more intuitive and easier to communicate within and beyond science. I finish by discussing the trade-offs of higher quality and standards when applying these Bayesian approaches and the additional effort that researchers under time constraint and publishing-pressure have to take into account​. »

Descriptif du séminaire SPS

Le séminaire d’analyse des Structures et des Processus Sociaux (SPS) entend prendre acte des débats qui animent la littérature scientifique internationale et transforment en profondeur la sociologie contemporaine en reposant la question de la « stratégie de recherche » (research design), à savoir le rapport entre la formulation des théories, la collecte des données et les méthodes permettant de faire le lien entre les théories et les données. Plusieurs constats motivent cette réflexion. Les interactions renforcées entre les sciences sociales et des disciplines telles que l’informatique, la physique et la biologie dessinent de nouvelles perspectives conceptuelles et méthodologiques pour penser le monde social. L’accès à des données empiriques massives soulève la question des outils requis pour décrire, visualiser et modéliser ces données. Les techniques de simulation, l’approche expérimentale et le raisonnement contrefactuel sous ses diverses formes modifient nos conceptions de l’inférence causale. Outrepassant les frontières disciplinaires de la sociologie, l’analyse des réseaux s’attèle à des échelles inédites. En outre, l’adoption de méthodes dites mixtes modifie la division du travail entre approches quantitatives et qualitatives. À la lumière de ces défis, le séminaire SPS se donne ainsi pour objectif de discuter, sans a priori thématique ou disciplinaire, les travaux qui permettent d’approfondir notre compréhension des relations entre la théorie, les données et les méthodes dans les sciences sociales.

Modalités

DATE et horaires

vendredi 19 mai de 17h à 19h

Lieu

Maison de la Recherche (salle D040)

28 Rue Serpent

75006 Paris

Vie de la recherche

Les grandes enquêtes sociales internationales

Les dernières décennies ont vu se développer de nombreuses enquêtes sociales internationales. La construction d’un espace de recherche européen a permis la naissance et l’extension de plusieurs d’entre elles. A l’échelle internationale, les ERIC offrent aujourd’hui un cadre institutionnel permettant à la fois de les consolider sur le plan méthodologique et d’en sécuriser le financement. Au niveau national, des dispositifs comme les PUD assurent la diffusion et la valorisation des très riches connaissances comparatives qui sont produites avec ces enquêtes. PROGEDO actu donne la parole à Frédéric Gonthier, maître de conférences HDR de science politique (Sciences Po Grenoble, PACTE)

Opportunités

Du 3 mars 2017 au 20 mars 2017

IRIS Études Globales – PSL

L'IRIS Études Globales lance un appel à projets - à forte interaction avec les humanités et les sciences sociales- à destination des étudiants PSL