Tous les événements

9 novembre 2016
Paris

Des dominants très dominés. Pourquoi les cadres acceptent leur servitude.

La formule « Lire les sciences sociales », lancée en 1989 par les sociologues Gérard Mauger et Louis Pinto, vise à présenter et mettre en débat des ouvrages de sciences sociales. Il s’agit de réunir auteurs et critiques, en présence d’un large public composé de spécialistes et de profanes.

Mercredi 9 novembre 2016, à 14h, en présence de l’auteur, l’ouvrage de Gaetan Flocco « Des dominants très dominés. Pourquoi les cadres acceptent leur servitude » (Raisons d’agir, 2015) sera présenté et discuté par Hélène Stevens.

Présentation de l’ouvrage par l’editeuR

Les cadres ont incarné la société salariale : entre le travail et le capital, ils ont prospéré pendant quatre décennies. Depuis les années 1990, eux aussi subissent les effets de l’intensification du travail, des restructurations dans les entreprises et de la peur du chômage. Pourtant, les cadres, plus que les autres salariés, semblent embrasser leur condition. Ils trouvent dans le stress, les responsabilités, la compétition, et des marges de manoeuvre pourtant réduites autant de sources de gratification symbolique.

Loin d’une adhésion enchantée à l’idéologie managériale, les cadres rencontrés au cours de son enquête par Gaëtan Flocco expriment un rapport au travail qui, malgré tout, relève autant de la réalisation de soi que de l’exploitation. Ainsi, le livre explore l’ambivalence fondamentale qui fait des cadres les complices de leur propre servitude.

Lieu

CNRS/Site Pouchet

59 – 61, rue Pouchet, 75017 Paris

métro ligne 13 – Guy Moquet | Brochant , Bus 66 – La Jonquière

 

collection raison d’agir

séminaire « lire les sciences sociales »


Vie de la recherche

Portrait : Arianna Caporali, ingénieure à l’INED

L'équipe Progedo rencontre Arianna Caporali, chargée de la mise à disposition des enquêtes et du développement des bases de données contextuelles à l’INED. Elle travaille notamment sur GGP.

Opportunités

10 juillet 2017

Recrutement Ingénieur Enquêtes projet e-FRAN « e-TAC »

Dans le cadre du projet e-FRAN « e-TAC », le Centre de recherches sur les médiations (CREM) recrute un-e ingénieur-e d'enquêtes.