Tous les événements

23 mars 2018
Paris

METSEM #12 Séminaire de Méthodologie – Statistique textuelle, un état des lieux

La prochaine séance du séminaire MetSem abordera, sous forme de retour d’expérience, les avancées de la statistique textuelle en termes de données, méthodes et outils.

L’essor du Big data et des données collectées sur le web a démultiplié les corpus : des données non traitées hier sont maintenant sujettes à analyses et questions. Les corpus exploitables sont de nature très variée : mots associés, titres d’articles, flux RSS, etc. Les bases en ligne et les techniques d’aspiration ont favorisé l’accès à d’autres corpus. De nouveaux enjeux apparaissent.

Aujourd’hui, on se doit de tout analyser. Cette « fouille » de textes ne dispense pas d’une connaissance de la thématique abordée et des données mises en jeu. La statistique textuelle permet, au moyen de méthodes sans a priori, de faire émerger les univers lexicaux d’un corpus ou de les rattacher à des données de contexte. Elle est aussi mobilisée en complément de méthodes qualitatives.

Tout comme l’analyse des réponses à une question ouverte, la visualisation de mots en nuages ou en graphes est une pratique qui devient courante. La statistique textuelle est favorisée par l’accès à des logiciels gratuits ou libres.

Cet ensemble de nouveautés (données, méthodes, logiciels) a permis d’élargir le champ des utilisateurs et le développement d’applications.

Informations pratiques
Vendredi 23 mars – 10h30 à 12h30
Sciences Po, Salle Percheron
98 rue de l’Université, 75007 Paris
Pour s’inscrire, rendez-vous sur http://metsem.hypotheses.org

Vie de la recherche

Master de spécialisation en méthodes quantitatives en sciences sociales

Séjour de recherche postdoctoral Atlas 2018 France – Proche-Orient

  La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) et...

Opportunités

Du 2 janvier 2018 au 16 mars 2018

Séjour de recherche postdoctoral Atlas 2018 France – Proche-Orient

La Fondation Maison des sciences de l'homme (FMSH) et l'Institut du Proche-Orient (IFPO) proposent à des post doctorants ou à de jeunes chercheurs résidant en France, une aide à la mobilité pour réaliser un séjour de recherche de 2 mois au Proche-Orient (Liban, Jordanie, Territoires Palestiniens, Kurdistan irakien).