Toutes les opportunités

1 juin 2018

Chargé(e) d’études « publics et usages »

Chargé(e) d’études « publics et usages »

référence du poste : 2822
sites : François-Mitterrand Quai François-Mauriac Cedex 13 75706 Paris
catégorie : A
famille : Administration gestion
emploi de référence : Chargé de mission / d’études / de projet / d’audit / responsable qualité
durée du contrat : 3 ans
à pourvoir à compter du : 01/06/2018

 

Missions et activités permanentes

Structure d’appui placée auprès de la présidence et de la direction générale, la délégation à la Stratégie et à la recherche (DSG) assure des fonctions d’orientation, d’évaluation et de coordination de l’activité de la Bibliothèque nationale de France, en soutien des organes de décision et en appui des  directions et des délégations.
Les missions de la délégation à la Stratégie et à la recherche recouvrent quatre domaines d’activité :

  1. Les orientations stratégiques de la BnF et leur mise en œuvre (contrôle de gestion)
  2. La politique des études et leur réalisation
  3. La coordination, le soutien et la valorisation des activités de recherche
  4. La coordination générale des activités transverses

Missions

Sous l’autorité hiérarchique du délégué à la Stratégie et à la recherche et en collaboration avec la cheffe de projet « études des Publics et usages », le chargé d’études accomplit des missions transversales d’études sur les publics de la Bibliothèque. Il conduit – ou fait conduire – selon des méthodes scientifiques et réflexives, toute étude d’évaluation ou de prospective, toute enquête ponctuelle ou récurrente, qui améliore la connaissance de la BnF, de ses publics, de leur composition et leur évolution, de leurs attentes et besoins, et qui soit utile à l’élaboration ou à la conduite des politiques de publics.

Soucieux que les études viennent en appui des politiques et projets que l’établissement conduit en direction de ses publics, il collabore de façon privilégiée avec la direction des publics et apporte son expertise à l’ensemble des entités assurant des missions de services aux publics, dans le cadre de la feuille de route des actions de politique des publics. Il sait combiner travail de terrain et démarche scientifique. A ce titre, il est identifié comme personne-ressource sur les publics, disposant notamment d’une expertise les publics en formation, sur les problématiques d’éducation et de médiation (école et institution, éducation artistique, médiation culturelle…). Il assure une veille active sur les études et recherches relatives à ces domaines.

 

Activités principales :

assister les directions et délégations dans la formalisation de leur besoin d’études, la problématisation des questions, les méthodes mises en œuvre ; cette activité implique de travailler en transverse dans l’organisation ;participer au développement et à la mise en œuvre d’outils de recueils de données, conduire des entretiens, administrer des questionnaires, analyser les données recueillies, rédiger des rapports de conclusion et formuler des recommandations, stratégiques comme opérationnelles ; constituer, gérer et traiter de façon régulière – ou à la demande – des données statistiques ; concevoir et mettre en œuvre des indicateurs adaptés ; contribuer au perfectionnement des outils et méthodes de valorisation des études et à l’élargissement de la diffusion des résultats produits ; contribuer à l’élaboration de tout document de programmation des études (programmation annuelle, fiche projet…), au reporting des activités et au suivi administratif et financier des prestations d’études.

Activités spécifiques

Comme tous les membres de la délégation, le titulaire du poste peut être conduit à assurer, de manière ponctuelle ou pérenne, des activités transversales de coordination ou à prendre part à de nouvelles missions transversales de conduite de projets.

Compétences requises

  • capacité à conduire des enquêtes sur les publics et leurs usages ; maîtrise des méthodes d’enquête qualitatives (focus group, entretiens, observation ethnographique…) et quantitatives (codage et recodage des données, tris à plat et croisés, redressement, analyse factorielle, représentations graphiques, etc.)
  • capacité à rédiger des rapports et des notes de synthèse ainsi qu’à en présenter oralement les conclusions ; capacité à valoriser les résultats produits en termes opérationnels
  • capacité à entretenir des relations de travail et de coopération avec l’ensemble des structures de l’établissement, sens de l’organisation, goût pour le travail en équipe et disponibilité
  • capacité à conduire des projets (programmation, reporting, gestion du temps et des budgets)
  • capacité à innover dans le domaine de la valorisation des résultats des études maîtrise des logiciels d’enquêtes, de traitement de données et des outils bureautiques (Word, Excel, Power Point…)
  • connaissance des politiques publiques en matière d’éducation et de formation ainsi qu’en matière culturelle
  • formation supérieure (ingénieur, école de commerce…) incluant une formation en sociologie, a minima, de niveau Master 2 et une première expérience professionnelle (prestataire, institution public ou entreprise, organisme d’études…) de conduite d’études en qualité de chargé d’études

Postuler en ligne

Offre permanente

Appel à Contribution Collection Politique Comparée

Collection publiant des ouvrages de recherche en science politique, sociologie et anthropologie, qui proposent des approches comparatives en se fondant sur plusieurs cas d’étude.

Calendrier

30 novembre 2016

Vie de la recherche

CESSDA devient un ERIC

CESSDA, le Consortium Européen des Archives de Données en Sciences Sociales, est en passe de devenir une infrastructure de recherche européenne labellisée en tant qu’ERIC (European Research Infrastructure Consortium).

Événements

15 décembre 2017

Précarité sanitaire et accès au l’eau : corps, politique, expériences