Toutes les opportunités

Du 15 mai 2017 au 25 juin 2017

Contrat doctoral sur le « décrochage » à l’université

L’IUT de Bordeaux/Faculté de sociologie de Bordeaux propose un contrat doctoral sur le « décrochage » à l’université dans le cadre d’un projet financé par le Fonds Social Européen, portant sur l’orientation des lycéens, la lutte contre le « décrochage » à l’université, l’accompagnement à l’entrepreneuriat et l’insertion professionnelle.

Le candidat sera accueilli au Centre Emile Durkheim et exploitera des données quantitatives disponibles sur les étudiants.

Objectifs du contrat doctoral

La thèse vise à identifier les causes du « décrochage » des étudiants, et à repérer puis évaluer les actions de prévention et de remédiation à l’échelle locale. Elle ambitionne d’expliquer le phénomène, et de mieux le comprendre par l’analyse des processus qui sous-tendent le rapport des étudiants à l’université. Le travail doctoral permettra de cerner les facteurs de l’abandon précoce des études supérieures, d’évaluer les actions de prévention et de remédiation, de comprendre le rôle des différents acteurs qui interviennent auprès des étudiants, et qui donnent (ou pas) du sens à leurs études (parents, enseignants, fratrie, pairs, éducateurs, conseillers en mission locale). Plus avant, une enquête auprès des entreprises partenaires du projet permettrait de connaître leurs besoins et leur vision de l’insertion professionnelle des jeunes.

Il s’agit donc de réaliser une analyse exhaustive des facteurs de décrochage à l’université de Bordeaux et à l’IUT de Bayonne, d’identifier les étudiants à risque de décrochage, d’analyser l’impact des mesures de remédiation sur l’accrochage et la réversibilité des parcours (raccrochage universitaire), en lien ou pas avec la voie professionnelle.

Compétences requises

La candidate ou le candidat devra être titulaire d’un Master (ou d’un diplôme équivalent) en sociologie ou dans une discipline des sciences humaines et sociales. Il est attendu du candidat ou de la candidate de solides compétences en statistiques et une bonne maîtrise des logiciels SPSS et/ou R, ainsi qu’une bonne aptitude à mener des observations et des entretiens. Il est attendu aussi une capacité à collaborer avec les instances de l’université (IUT, COMUE, ORPEA, Centre associé du Cereq, etc.)

Modalités de sélection

Les candidat(e)s intéressé(e)s doivent envoyer, au plus tard le 25 juin 2017, par courrier électronique un CV, le relevé des notes de M1 et M2 (au moins les notes du premier semestre, et celles déjà acquises au second semestre), un résumé (le cas échéant un exemplaire) d’un travail de recherche entrepris lors du M1 ou M2, enfin d’un document expliquant comment le ou la candidat-e envisage d’aborder le sujet de thèse du point de vue théorique (état de l’art sur le décrochage scolaire en général, et le décrochage à l’université en particulier) et méthodologique.

La sélection se fera sur dossier. Une demande d’audition du ou des candidats pressenti(e)s pourra éventuellement être formulée. Dans ce cas, elle se déroulera à Bordeaux, début juillet.

Les candidatures sont à adresser à joel.zaffran@u-bordeaux.fr et à sandrine.payan@u-bordeaux.fr

Fiche de poste - contrat doctoral sur le « décrochage » à l’université

Télécharger le document

Offre permanente

Appel à Contribution Collection Politique Comparée

Collection publiant des ouvrages de recherche en science politique, sociologie et anthropologie, qui proposent des approches comparatives en se fondant sur plusieurs cas d’étude.

Calendrier

30 novembre 2016

Vie de la recherche

Generations and Gender Programme : un 4ème département pour PROGEDO

Continuant la structuration de la TGIR dans le périmètre des données quantitatives en sciences sociales, le Comité de pilotage de PROGEDO a validé le 13 mai 2015, la création d’un nouveau département autour du Generations and Gender Programme (GGP) qui étudie les dynamiques de genre et les relations au sein des familles.

Événements

Du 22 juin 2017 au 29 juin 2017

Ecole d’été Quantilille

31ème école d’été de Lille en Méthodes Quantitatives des Sciences Sociales organisée par le Ceraps