Toutes les opportunités

Du 30 juin 2017 au 3 septembre 2017

Nouvelles configurations familiales – Revue L’Année sociologique

« L’Année sociologique », revue fondée par Émile Durkheim, lance un appel à contribution pour son numéro thématique consacré aux nouvelles configurations familiales.

Contexte

La famille est souvent citée comme l’une des institutions sociales les plus importantes : les familles remplissent des besoins matériels et affectifs essentiels et jouent un rôle majeur dans l’intégration des individus dans la société. Bien que les familles continuent à remplir ces rôles, la famille en tant qu’institution sociale a subi des transformations importantes dans les dernières années. L’entrée plus tardive dans la vie adulte, la baisse des taux de fécondité et de mariage, la forte augmentation des divorces et des séparations, l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, la diffusion de la cohabitation et les familles recomposées, ou les nouvelles techniques d’aide à la procréation ont marqué des changements importants dans les configurations familiales contemporaines. Cependant, ces transformations démographiques ne se sont pas produites en même temps ou au même degré dans tous les pays.

En ce qui concerne l’organisation interne des familles, la participation croissante des femmes au marché du travail et la nécessité de concilier le travail rémunéré et non rémunéré continuent à interroger les chercheurs et les politiques publiques. La question de la conciliation, si elle n’est nullement nouvelle, est loin d’être résolue comme le montrent les recherches comparatives sur l’emploi du temps. Les inégalités de genre persistent dans ce domaine, pourtant les hommes ont augmenté leur participation dans les tâches domestiques et, notamment, passent plus de temps avec leurs enfants qu’auparavant. La réaction des politiques publiques aux enjeux de conciliation est diverse et plusieurs ajustements sont possibles, en parallèle avec les entreprises, dont l’intervention dans l’articulation entre vie privée et travail devient cruciale.

Appel

L’objectif de cet appel à communications pour LAnnée Sociologique est de nous aider à comprendre la réalité et le quotidien des nouvelles familles contemporaines. Nous recherchons des articles qui apportent une contribution empirique à l’interaction entre la vie familiale et les autres transformations sociales : quelles sont les nouvelles configurations familiales ? Sont-elles toutes perçues comme étant équivalentes ? Est-ce que les changements dans les configurations familiales impactent la vie familiale ? De quelle manière les familles réussissent-elles à combiner travail rémunéré et non rémunéré ? Quel est l’ajustement entre les politiques publiques et la vie des familles aujourd’hui ? Voici quelques-unes des questions qui pourraient être abordées dans les contributions à ce numéro spécial. Nous nous attendons à ce que les communications présentent des analyses empiriques solides – quantitatives ou qualitatives – centrées sur un cas ou sur une base comparative. Des articles en anglais et en français peuvent être soumis.

Soumission des articles et calendrier

Les articles pour ce numéro thématique sont attendus au plus tard le 03 septembre 2017 pour publication dans le numéro 2 de l’année 2018. Nous invitons les auteurs intéressés à soumettre leur article en l’adressant aux coordonnateurs de ce numéro :

Plus d’informations

Offre permanente

MSCA RISE : Programme Marie Skłodowska-Curie

Research and Innovation Staff Exchange (MSCA RISE) : programme d'échanges de personnels

Calendrier

2 septembre 2016

Vie de la recherche

Recherche à partir des données de SHARE : les First Results Books

Le 29 octobre a eu lieu la présentation du First Results Book de la vague 5 de l’enquête SHARE. Il fait état des premiers travaux issus de cette nouvelle vague. Une occasion pour PROGEDO actu de revenir sur une particularité de l’enquête : l’exploitation des données brutes de SHARE par les équipes impliquées dans la réalisation de l’enquête.

Événements

15 décembre 2016

Rencontres de la démo « migrations et minorités d’aujourd’hui »