Toutes les opportunités

Du 20 février 2018 au 30 avril 2018

Post-Doctorat : Patrimoine & outils numériques

MISSION

Le chercheur post-doctorant (issu des sciences humaines : géographie, aménagement, anthropologie, etc.) sera intégré au projet GéoCompostelle (2018-2021 – AAP Readynov – Région Occitanie) qui vise à créer une plateforme collaborative pour gérer un bien culturel et valoriser l’ensemble des informations auprès du grand public.

Le jeune chercheur recruté aura une triple mission :

– participer à la collaboration établie avec Makina Corpus (services numériques), Autonomens (start’up numérique) et l’Acir-Compostelle (agence de coopération interrégionale et réseau pour les Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France) dans le cadre du projet GéoCompostelle pour accompagner la création et le suivi du développement d’une plateforme collaborative permettant la gestion d’un bien culturel et la valorisation de l’ensemble des informations auprès du grand public ;

– participer aux travaux visant à identifier les besoins des acteurs mobilisés tout au long de ce projet en produisant notamment des données par enquêtes (principalement qualitatif) ;

– participer au transfert de compétences de l’outil auprès des acteurs afin de démontrer le potentiel d’usage de cette plateforme collaborative.

PROFIL RECHERCHÉ :

Solides connaissances des outils numériques

  • Bonne connaissance en géomatique et cartographie
  • Bonne connaissance des techniques d’enquêtes par entretien
  • Connaissances sur la médiation patrimoniale, le tourisme culturel et l’itinérance
  • Connaissances sur la gouvernance territoriale et le développement rural

Compétences indispensables

  • Capacités d’analyse, de synthèse et rédactionnelles en français
  • Sens de l’organisation, méthode, rigueur
  • Bonnes aptitudes au travail en équipe
  • Capacité d’adaptation
  • Appétence pour l’interdisciplinarité

Compétences techniques de développement appréciées

  • Structuration de base de données Postgres / PostGIS
  • Back-end : Django, Python
  • Front-end : JS, React
  • Traitement de données spatiales

CONTEXTE DE TRAVAIL

Le Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST UMR 5193) est un laboratoire public de recherche sous les tutelles du CNRS, de l’Université Toulouse – Jean Jaurès (UT2J), EHESS et l’ENSFEA. Le LISST est une unité mixte de recherche associant des géographes, des sociologues et des anthropologues.

Le chercheur post-doctorant recruté sera rattaché à l’équipe Dynamiques Rurales qui traite des mutations de la ruralité et s’impliquera dans les démarches transversales de l’unité, notamment les réflexions autour de la géovisualisation des données.

 

INFORMATION GÉNÉRALE

Lieu de travail : LISST (UMR-CNRS 5193) Maison de la Recherche- UT2J, A. Machado- 31058 Toulouse cedex 9

Université Toulouse – Jean-Jaurès, Maison de la Recherche (Toulouse)

Type de contrat : Chercheur CDD – Post-doctorant

Durée du contrat : 36 mois (renouvelable chaque année)

Date d’embauche prévue : 1er septembre 2018

Quotité de travail : Temps complet

Rémunération : Salaire net de 2000 euros par mois environ (selon grille CNRS)

Niveau d’études souhaité : Bac+8 (docteur-e, < 2 ans)

Réception des candidatures jusqu’au 30/04/2018

Entretiens : Mai 2018

Renseignements et dépôt des candidatures

(CV détaillé, lettre de motivation et sélection de deux travaux de recherche) :

Sébastien Rayssac : rayssac@univ-tlse2.fr et Najla Touati : najla.touati@univ-tlse2.fr

Offre permanente

MSCA RISE : Programme Marie Skłodowska-Curie

Research and Innovation Staff Exchange (MSCA RISE) : programme d'échanges de personnels

Calendrier

2 septembre 2016

Vie de la recherche

Portrait : Arianna Caporali, ingénieure à l’INED

L'équipe Progedo rencontre Arianna Caporali, chargée de la mise à disposition des enquêtes et du développement des bases de données contextuelles à l’INED. Elle travaille notamment sur GGP.

Événements

Du 10 septembre 2018 au 11 septembre 2018

Journées d’étude « Repenser les cartes à l’ère du Web. Approches critiques et enjeux socio-politiques et économiques des nouvelles données territoriales »