Organisation et gouvernance

L’Infrastructure de Recherche étoile (IR*), PROGEDO a pour but de développer la culture des données, d’impulser et structurer une politique des données d’enquêtes pour la recherche en sciences sociales.

Organisation

L’organisation de l’IR* est conçue pour les trois niveaux d’enjeux stratégiques où elle doit intervenir :

  • Européen avec l’investissement dans les consortiums européens (ERIC) et le partage des grandes enquêtes.
  • National, avec les départements de la documentation et la diffusion des données par le département Quetelet-PROGEDO Diffusion
  • Régional dans les MSH et les Universités avec les plates-formes universitaires de données

Gouvernance

Instance de mise en œuvre de la politique nationale des données en sciences humaines et sociales et dans le pluridisciplinaire, l’IR* Progedo est gouvernée par trois structures de réflexion et de prise de décision. Cette gouvernance repose sur un comité de pilotage, un comité des partenaires et un conseil scientifique qui organisent les actions à mettre en œuvre dans le périmètre de l’IR*.

Direction

Le directeur de l’IR* est nommé. Il est garant des grandes orientations et de la cohérence de l’IR*. Il établit les ordres du jour des réunions des différents comités et conseils. anime les débats.

Comité de pilotage

Le comité de pilotage définit les grandes orientations de politique et de budget de l’IR*.

Plus de détails sur le comité de pilotage ici

Conseil scientifique

Le conseil scientifique est un organe consultatif garant de la pertinence et de la qualité scientifique et technique des activités de l’IR*.

Plus de détails sur le conseil scientifique et sa composition ici

partenariat

Nombre d’institutions ont vocation à être partenaires de l’IR* pour la politique des données en France.

Un partenariat fort existe avec des institutions inscrites de longue date dans ces actions et est codifié par convention bilatérale entre l’IR* et chacune d’entre-elles :

  • l’INED, Science-Po Paris, Sciences Po Grenoble, Paris Dauphine, le GENES et le CASD, qui portent les enquêtes et diffusent les données,
  • le Réseau National des Maisons des Sciences de l’Homme (RnMSH), les MSH et les universités d’Aix-Marseille, Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Lille, Lyon, Nanterre, Nantes, Poitiers, Rennes, Strasbourg, Toulouse (ainsi que l’université de Paris-cité et Sciences Po Paris) qui portent les PUD.
  • Le CEPREMAP, à travers le projet DBnomics, collaborent au développement des outils informatiques de catalogage et de diffusion des données
  • L’IR* HumaNum assure le soutien informatique nécessaire au fonctionnement de l’unité et des services de diffusion. Elle est

Ce partenariat est destiné à s’approfondir et à s’élargir.